Breaking News

Revue de presse du 26 février 2018 : Les faits divers bousculent la politique dans les journaux du lundi

Les faits de société avec les drames survenus à Dakar et Mbacké et les sanctions disciplinaires infligées à un agent de Police pour avoir giflé un motocycliste à Ziguinchor bousculent les autres sujets dans les livraisons des journaux parvenus lundi à l’APS.


"Horreur à Dakar et Mbacké : une fillette bâillonnée, violée puis tuée à Mbao, un garçon égorgé à Touba", titre le journal l’Observateur.

Qui revient sur les deux drames survenus le weekend, soulignant que les deux victimes avaient le même âge, huit ans. Le journal du Groupe futurs médias (GFM) mentionne que trois tentatives d’enlèvements d’enfants ont avorté en une semaine.

Le journal Tribune traite du même sujet, titrant : "Week-end macabre entre Dakar et Touba".

L’autre fait divers qui polarise l’attention des journaux est le comportement "belliqueux" d’un agent de circulation qui n’a pas hésité à donner une gifle à un jeune conducteur de vélotaxi à Ziguinchor.

"Un policier gifleur suscite une indignation nationale", rapporte à sa Une Vox populi, exploitant un communiqué de la Direction générale de la Police qui informe que "dans la journée du vendredi, aux environs de 18h30, un motocycliste a été interpellé par un agent de police au niveau de la gare routière de Ziguinchor, pour défaut de casque. Une altercation s’en est suivie au cours de laquelle, l’agent de police a giflé l’intéressé".

Le journal poursuit, en ajoutant que le ministre de l’Intérieur qui a été informé de cet incident, a vivement "déploré et regretté cette attitude inqualifiable" avant de faire "relever immédiatement après l’agent concerné pour purger une sanction disciplinaire en attendant d’autres mesures qui seront prises à son encontre".

"L’agent Fall aux arrêts pour 10 jours", renseigne Libération qui fait savoir que le policier a servi à ses supérieurs, à la demande d’explication qui lui a été servie, une "réponse confuse".

Libération note que son "sort définitif (sera) connu après les résultats de l’enquête administrative".
Nonbstant la place qu’occupe aujourd’hui dans les quotidiens les faits divers, les sujets politiques n’ont cédé qu’une petite marche faisant une large ouverture sur la sortie, dimanche, dans son fief à Gossas, du Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne.

Le Premier ministre y a, lors d’un meeting, évoqué plusieurs sujets devant les populations dont le dernier rapport d’Amnesty international.

"Boun (Mohammed Boun Abdallah Dionne) sonne la charge", écrit le Quotidien qui donne à lire que le chef du gouvernement a indexé "des politiciens encagoulés qui se réclament de la société civile" et des "opposants qui passent leur temps sur instagram, facebook et twitter".

Le Soleil, parlant du meeting présidé par Premier ministre à Gossas, laisse entendre que Mohammad Boun Abdallah Dionne a demandé aux cadres de ce département de soutenir le président Macky Sall qui a, selon lui, "le meilleur profil"

Sud quotidien lui évoque plusieurs sujets politiques ayant trait à l’affaire Khalifa Sall, aux législatives 2017, à la présidentielle de 2019, etc. "Feu sur le +Macky+", affiche la publication à sa Une.

Sud quotidien partage avec ses lecteurs les réactions de Cheikh Bamba Dièye, du professeur Malick Ndiaye et du médiateur de la République Alioune Badara Cissé.

En solo, Walfadrji dresse le bilan du procès de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, en titrant "l’affaire Khalifa en chiffres et en lettres".

Le procès du maire de Dakar Khalifa Sall et ses co-inculpés, accusés pour entre autres "détournement de deniers publics" a pris fin vendredi. Le verdict est prévu le 30 mars.

Le journal Enquête met un focus dans un dossier de trois pages sur "l’exploitation des produits halieutiques au Sénégal", qualifiant la surpêche de "drame".

Selon l’Enquête, la "pêche au Sénégal est à l’image du poisson le plus recherchée, la sardinelle (yaboy)".

"Si l’activité crée des emplois et nourrit la population, la surexploitation menace la ressource et expose les acteurs artisanaux", avertit le journal.


Auteurs: Sources - Kafunel.com - Kafnewspro

Aucun commentaire