Breaking News

La Syrie en chiffres macabres: 40 morts, plus de 500 blessés





La Suède a mis jeudi sur la table du Conseil de sécurité un projet de résolution portant sur l'envoi d'une mission de l'ONU en Syrie pour en retirer les armes chimiques "une bonne fois pour toutes", selon le texte obtenu par l'AFP. De son côté, la Russie a demandé que le Conseil de sécurité de l'ONU se réunisse vendredi.

Principales armes chimiques létales, caractéristiques et historique de leurs utilisations passées ou présumées

 Le président turc Recep Tayyip Erdogan s'est dit préoccupé par le "bras de fer" engagé par certaines puissances étrangères, tandis que les éléments d'une riposte coordonnée entre Occidentaux se mettaient en place.

 Selon les Casques blancs et l'ONG médicale Syrian American Medical Society, plus de 40 personnes ont été tuées à Douma, dernier bastion rebelle dans la Ghouta orientale, tandis que plus de 500 blessés ont été soignés notamment pour des "difficultés respiratoires".



L'armée russe, qui intervient depuis septembre 2015 en soutien aux forces gouvernementales,a en outre annoncé jeudi que le drapeau du gouvernement syrien flottait sur la ville de Douma, marquant la reprise par le régime du contrôle de "la totalité de la Ghouta orientale".

Aucun commentaire