Breaking News

L’actualité du mardi 17 avril résumée en 5 minutes chrono avec Kafunel


La rédaction de Kafunel.com vous propose le résumé de ce qui fait l’actualité du mardi 17 avril 2018.

–Mariama Sarr : Une ponte de la république qui torpille les décisions de Justice

La semaine passée, 39 agents de la municipalité de Kaolack observaient encore une énième grève de la faim devant les locaux de l’institution gérés par M. Mariama Sarr.
Malgré deux décisions de justice qui lui sont défavorables, l’édile tarde toujours à décanter leur situation.
Une fâcheuse habitude du ministre, qui a ignoré jusqu’ à aujourd’hui, un arrêt de la Cour Suprême qui lui intimait l’instauration de la parité absolue homme-femme dans le bureau municipal, tel que stipulait par la loi no 2010-11 du 28 mai 2010 et son décret d’application no 2010-819 du 16 juin 2011.

–Affaire salaires indus : Thierno Alassane Sall se « dédouane » et apporte des éclaircissements

L’ancien ministre de l’Energie a apporté des éclaircissements sur l’affaire des 9,6 millions de salaires indus que lui réclamait la direction de la Solde. Dans un communiqué, Thierno Alassane Sall a indiqué que c’est lui même qui a signalé l’erreur à la direction de la Solde.

–Dossier Range Rover: La chambre d’accusation « libère » Waly Seck

Ouf de soulagement pour l’artiste-chanteur Waly Seck! Le fils de Thione Seck n’aura plus besoin de se rendre au bureau du juge d’instruction pour émarger dans l’affaire de véhicule de marque Range Rover où il a été inculpé pour faux et usage de faux, escroquerie et complicité. La chambre d’accusation a ordonné la mainlevée du contrôle judiciaire suite à la requête de Me Abdou Dialy Kane.

–Remous à la SAR : Samuel Sarr, candidat aux présidentielles, démissionne

Membre du conseil d’administration, Samuel Sarr vient de déposer sa démission de la Société Africaine de Raffinage. Candidat à la présidentielle, l’ancien ministre de Wade semble assurer ses arrières.

-Débat sur le parrainage : L’assemblée nationale s’embrase !

Le débat fut houleux, hier, à l’Assemblée nationale lors de l’adoption en commission de l’Assemblée nationale du projet de loi. 10 heures durant, les parlementaires se sont jetés à l’eau. Entre Bara Doly et le ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall, le ton est monté très vite. Le ministre a lancé au député : « n’est pas professeur qui veut».

–Syrie : l’ONU demande à tout le monde de se calmer

Face à une situation qui s’envenime, l’Organisation des Nations unies a décidé de hausser le ton. Visiblement un peu dépassée par les récents bombardements perpétrés par La France, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, l’ONU a décidé de remettre le respect du droit international et de sa charte, au centre de la table.

-Retour de Demba Ba en sélection : La position de Aliou Cissé

Très performant avec son club, l’ancien de Chelsea se verrait bien intégrer la Tanière en vue du Mondial 2018. Demba Ba, absent de la sélection depuis 2015, a retrouvé sa forme mais Aliou Cissé ne semble toujours pas prêt à l’accueillir.

Aucun commentaire