Breaking News

Le PSG a-t-il voulu éviter des sifflets pour Neymar ?



Le Paris Saint-Germain a modifié le protocole des festivités samedi soir face à Rennes au Parc des Princes, pour ne pas que les joueurs arrivent un par un sur l’estrade. Afin d’éviter les sifflets, notamment pour Neymar ?

Pour son dernier match au Parc des Princes de la saison, le PSG, battu par Rennessamedi soir (0-2), n’a pas réussi à conserver son invincibilité à domicile. Mais le club de la capitale a dignement fêté Thiago Motta, arrivé en janvier 2012 et qui s’apprête à prendre la tête des U19.
Une célébration qui était surtout celle de la conquête du septième titre de champion de l’histoire du club et qui a également permis à Unai Emery de faire ses adieux, avec une interprétation très personnelle d’un inédit chant parisien au micro. 
Sauf que cette cérémonie a finalement été écourtée. Car seuls le milieu de terrain italien et l’entraîneur basque ont été annoncés par le speaker du Parc des Princes, les autres joueurs arrivant tous ensemble sur le podium.

Une convalescence au Brésil qui ne passe pas ?

D’après L’Equipe, les dirigeants parisiens ont modifié le protocole à trois heures du coup d’envoi, et ont averti la Ligue de football professionnel (LFP). Car comme lors des précédentes années, les joueurs auraient dû arriver un par un sur l’estrade.
Une mesure visant vraisemblablement à éviter un couac, comme des sifflets pour Thomas Meunier, même si le Belge a fini par s’excuser et a rencontré les ultras parisiens après avoir «liké» un tifo de l’OM sur Twitter.

Des huées qui auraient surtout pu toucher Neymar, comme lors de la suite du fameux «penaltygate» avec Cavani contre Dijon au mois de janvier, alors que le CUP (Collectif Utras Paris) avait dénoncé le mois dernier dans un communiqué, où il réclamait plus de "respect" des joueurs parisiens pour le club, "les péripéties de la gestion d’une blessure, à la limite de l’indécence et loin de notre ville." Une sortie qui visait, sans le nommer, l’ancien Barcelonais, resté plus de deux mois en convalescence au Brésil après son opération du pied droit.

Aucun commentaire