Breaking News

Les mesures prises par Macky Sall évaluées à 8, 160 milliards (officiel)

Les augmentations de bourses des étudiants, la baisse des tickets de restauration et la dotation en moyens de transport, décisions qualifiées de "haute portée sociale" par le chef de l’Etat font la somme de 8 milliards 160 millions de FCFA.

Parlant de ces mesures, mercredi en Conseil des ministres, Macky Sall a indiqué que leur mise en œuvre "entrainera un impact financier significatif" sur le budget de l’Etat car "l’augmentation du montant des bourses et des aides sociales ; la baisse du prix des tickets-repas, ramenant le prix du petit déjeuner à cinquante francs et celui du déjeuner ou diner à 100 F pour l’étudiant, la dotation en moyens de transport, sont évaluées à la somme de 8 milliards 160 millions de FCFA".
Le chef de l’Etat qui a rencontré, lundi, la Coordination des étudiants du Sénégal a annoncé une hausse des bourses, la baisse des prix des tickets de restauration, entre autres.

A la suite de cette audience, le mot d’ordre de grève dans les universités a été levé, à l’exception de l’université Gaston Berger de Saint-Louis où l’on continue de réclamer la lumière sur la mort de l’étudiant Fallou Sène et la démission des ministres impliqués.
En Conseil des ministres, le chef de l’Etat a rappelé que "les autres mesures nécessitent plus d’une trentaine de milliards pour engager les travaux portant sur les bâtiments pédagogiques, la construction de quatre restaurants, la construction et la réhabilitation de pavillons, la voirie".
Il y a aussi "l’éclairage, l’assainissement et l’approvisionnement en eau, ainsi que le relèvement du plateau technique des centres médicaux en les dotant d’ambulances médicalisés, de médecins, d’infirmiers et de sages-femmes en plus de l’approvisionnement correct et régulier en médicaments".
Au surplus, selon le communiqué du Conseil, le président de la République a souligné que "ces efforts viennent s’ajouter aux investissements importants déjà consentis par l’Etat pour l’amélioration des conditions d’étude des étudiants et permettent ainsi de renforcer l’offre d’hébergement pour les étudiants".

Macky Sall a demandé au Premier ministre de ‘’mettre en place un comité de suivi et d’évaluation de ses engagements auprès de la communauté estudiantine et informe le conseil de la tenue, chaque année, sous sa présidence, d’une rentrée académique en vue de consolider le dialogue et l’engagement commun autour d’un pacte de stabilité et de pacification de l’espace universitaire’’.

Aucun commentaire