Breaking News

«Avec l’argent que j’ai gagné dans le cinéma, j’ai investi dans autre chose qui me permet de vivre »

En Afrique beaucoup de réalisateurs ne vivent pas forcément bien de leur art. Mais il faut juste planifier les choses. 

Et ça Mansour Sora Wade l’a très bien compris. C’est un secret de polichinelle de dire que certains réalisateurs tirent le diable par la queue. 

Dans la deuxième partie de l’entretien, Mansour Sora Wade explique comment il a été à l’abri de cette situation. 

Mansour Sora Wade explique le mécanisme de coopération dans le cinéma qui a permis au Maroc d’aider à produire beaucoup de films sénégalais et africains en général. 

Suffisant pour que le réalisateur plaide fortement pour une coopération Sud-Sud dans le domaine du 7è art.

Aucun commentaire