Breaking News

Mondial-2018 : la Russie lance sa Coupe du monde en surclassant l’Arabie saoudite

Dans un stade Loujniki de Moscou plein à craquer, la Russie a parfaitement lancé sa Coupe du monde en dominant une bien faible Arabie saoudite (5-0). La "Sbornaïa" s'est imposée grâce à des prestations majuscules de Cheryshev et Golovin.


Après quatre longues années de patience, la Coupe du monde de football a enfin repris ses droits. Timidement, au regard du spectacle proposé durant la première heure d’un match d’ouverture enjoué, mais pas franchement brillant, au terme duquel la Russie, pays hôte de ce  Mondial-2018, a finalement atomisé une Arabie saoudite hors des clous (5-0).

Un succès très convaincant pour des Russes qui l’ont été un peu moins dans le jeu, même s’ils ont eu le mérite de débuter le tournoi par une cinglante démonstration d’efficacité. Une réussite principalement venue du banc de touche, puisque si Gazinsky a marqué le premier but de la "Sbornaïa" d’une tête croisée (1-0, 12e), ce sont deux entrants en jeu qui ont mis un terme au suspense.

Une "manita" pour la Sbornaïa

Cheryshev, tout d’abord, a parfaitement suppléé Dzagoev, sorti sur blessure, en mystifiant deux défenseurs sur un crochet avant de conclure d’une frappe limpide (2-0, 43e). Puis, alors que les Saoudiens se montraient de plus en plus pressants, Dzyuba a décoché un gros coup de casque à hauteur du point de pénalty pour mettre un terme à un déjà bien faible suspense (3-0, 71e).

Et au terme d’un dernier quart d’heure soporifique, les Russes ont fini par enfoncer leurs visiteurs sur deux belles inspirations. Cheryshev, encore lui, a doublé son "capital buts" d'un superbe extérieur du gauche (4-0, 90e+1), avant que Golovin, déjà auteur de deux passes décisives, ne vienne parfaire sa prestation d’un maître coup franc (5-0, 90e+4).



Une victoire d’entrée, une différence de buts soignée… de bon augure pour ces Russes, qui visent au minimum une qualification en huitièmes de finale. Se profilent désormais deux rencontres bien plus compliquées pour la Sbornaïa, qui devra aller chercher la qualification face à de grands noms du football mondial : l'Uruguay et l'Égypte. Et pour y parvenir, c’est sans nul doute sur ce pragmatisme montré face aux Saoudiens qu’ils devront s’appuyer.

Et c'est terminé sur ce triomphe russe ! La "Sbornaïa" s'impose 5 à 0 et crucifie déjà les espoirs de l'Arabie saoudite ! Maintenant, place à deux grosses confrontations pour les Russes, qui se rêvent déjà en 8e de finale. Il faudra pour cela continuer de convaincre face à l'Uruguay, puis l'Égypte

On est sensiblement reparti sur les mêmes bases, avec des Saoudiens qui tiennent le ballon, mais sans trouver la faille face à ce bloc russe bien regroupé et qui presse haut.
 
Et c'est reparti entre la Russie et l'Arabie saoudite au stade Loujniki !


 
Les joueurs font leur retour sur la pelouse...

Pour le moment, les Saoudiens n'arrivent pas à se montrer dangereux. Malgré une possession supérieure à 60 %, ils n'ont frappé que deux fois au but, et sans jamais trouver le cadre.
 
Et c'est la pause au stade Loujniki de Moscou, où la Sbornaya est parvenue à faire le break face à une Arabie saoudite terriblement maladroite. Les Russes mènent 2 à 0, sur des buts de Gazinsky et Cheryshev, entré en cours de jeu.
 
Et le deuxième but pour la Russie !!!
 
Quel dommage Cheryshev ! Il enchaîne les crochets à 5 mètres du but au lieu de frapper 

Aucun commentaire