Breaking News

Coupe du monde : revivez la victoire de la France face à la Croatie en finale

L’équipe de France affronte la Croatie, dimanche, à Moscou avec en jeu le titre mondial. Les Bleus sont favoris, mais attention aux vaillants Croates. Les Bleus mènent 4-2 !

L'ESSENTIEL EN DIRECT

Cette fois, ça y est ! Après une interminable attentela France affronte la Croatie en finale de la Coupe du monde, dimanche. Les Bleus sont en quête d’une deuxième étoile, après celle décrochée en 1998. Antoine Griezmann, Kylian Mbappé and co sont donnés favoris, mais attention aux Croates, qui cherchent eux à remporter leur premier titre de champion du monde. Les Bleus mènent 4-2.

FRANCE - CROATIE : 4-2



Buts : Mandzukic (18e csc), Griezmann (38e sp), Pogba (59e), Mbappé (65e) pour la France ; Perisic (28e), Mandzukic (69e) pour la Croatie

Le point final : L'équipe de France est championne du monde ! À l'issue d'un match totalement fou, durant lequel elle n'aura pas maîtrisé grand-chose, mis à part le score, la France décroche la deuxième étoile de son histoire, aux dépens d'une équipe de Croatie qui aura tout donné dans cette finale. Les Bleus ont été ultra-réalistes, un peu chanceux aussi, et ont marqué sur chacune de leur incursion adverse ou presque, avec notamment deux jolis buts de Pogba et Mbappé en deuxième période. L'énorme bourde de Lloris restera sans conséquence. 

Le point à la 85e minute : plus que cinq minutes (et le temps supplémentaire…). 

Les Bleus conservent leurs deux buts d'avance et se dirigent vers leur deuxième titre de champion du monde de leur histoire. Didier Deschamps a fait entrer Nabil Fekir à la place d'Olivier Giroud (81e) pour mettre un peu le pied sur le ballon, ce que les joueurs de l'équipe de France ont très peu fait dans cette rencontre.

Le point à la 80e minute : plus que dix minutes à tenir pour les Bleus ! 

Malgré les ajustements opérés par Didier Deschamps et les entrées en jeu de Steven Nzonzi et de Corentin Tolisso en lieu et place de N'Golo Kanté et de Blaise Matuidi (55e et 73e), les Bleus continuent de souffrir. Ils ont ainsi concédé une nouvelle occasion par Ivan Rakitic, dont la frappe a fui le cadre de Lloris. Mais le temps passe, et il est favorable aux Tricolores…

Le point à la 70e minute : incroyable finale ! Les Bleus, ultra-réalistes, mènent désormais 4-2 à 20 minutes de la fin. 

Mbappé, bien servi par Lucas Hernandez depuis le côté gauche, adresse un tir du droit qui vient se loger le long du montant gauche de Subasic, déjà battu sur ce côté-là quelques minutes plus tôt (65e).
Mais alors que l'on croyait les Bleus sur la voie royale, une énorme erreur de Lloris a remis les Croates dans la partie. Sur une passe en retrait d'Umtiti, le gardien de Tottenham a manqué son crochet et Mandzukic, adroit, a contré le ballon avec son pied droit. 

France-Croatie : 4-2

Le point à la 60e minute : Les Bleus se donnent de l'air grâce à Paul Pogba (59e) ! 

Dominés, les Bleus savent être réalistes sur la moindre opportunité. Pogba lance Mbappé sur le côté droit. L'attaquant du PSG se heurte à son vis-à-vis, le ballon parvient à Griezmann, qui contrôle pour mettre en retrait à Pogba.

Le milieu de terrain de Manchester United arme une frappe du droit qui est repoussée par la défense croate. Mais Pogba retente sa chance, cette fois du gauche, et sa frappe légèrement enroulée trompe Subasic, qui n'a pas esquissé le moindre geste.
Un peu plus tôt dans la rencontre, c'est Mbappé qui s'était heurté à Subasic (52e), juste avant l'envahissement du terrain par trois énergumènes. 

France-Croatie : 3-1

Le point à la 50e minute : La Croatie continue pied au plancher. La mi-temps n'a pas changé la donne et les joueurs de Zlatko Dalic sont toujours les plus prompts sur le ballon. 

Ils sont même déjà créés deux belles situations en cinq minutes. Dès la 48e minute, Rebic a adressé une frappe puissante sous la barre, que Lloris est parvenu à sortir d'une claquette. Dans la foulée, le gardien des Bleus est sorti au devant de Perisic et, là encore, c'était chaud (49e).

Le point à la reprise : aucun changement à signaler dans cette finale. Ce sont les Croates qui ont engagé.

Le point à la pause : Les Bleus sont devant et ils ne sont pas malheureux ! Ils n'ont cadré qu'un seul tir dans cette première période et mènent pourtant 2-1, grâce un but contre son camp de Mandzukic et un penalty de Griezmann consécutif à une main de Perisic dans la surface. Dix minutes plus tôt, ce même Perisic avait remis les deux équipes à égalité après un superbe enchaînement. Sans se créer de grosses occasions, malgré plusieurs situations chaudes (dont deux encore dans le temps supplémentaire, avec Vida à la 45e+1 et Perisic à la 45e+3), les Croates ont dominé cette première période, à la fois territorialement et dans l'impact. Mais ils sont menés 2-1.

Le point à la 40e minute : quelle finale ! les Bleus repassent devant, grâce à un penalty d'Antoine Griezmann ! 

Sur un corner venu de la droite tiré par le joueur de l'Atlético de Madrid, Matuidi manque le ballon de tête. Derrière lui, Perisic intervient avec la main droite et le genou droit pour mettre en corner (35e). Les Bleus entourent alors l'arbitre, prévenu par son homologue vidéo d'une possible irrégularité sur l'action.

L'Argentin va alors vérifier par lui-même le long de la ligne de touche et après plusieurs longues secondes d'attente, il accorde un penalty aux Bleus. Griezmann prend Danijel Subasic à contre-pied et permet aux Bleus de reprendre l'avantage (38e) ! 

France-Croatie : 2-1

Le point à la 30e minute : la Croatie revient à hauteur et c'est logique. Les joueurs au damier n'ont guère baissé de pied après l'ouverture du score tricolore et sont récompensés par un but splendide d'Ivan Perisic (28e). 

Le joueur de l'Inter Milan, à l'origine du coup franc après une intervention de N'Golo Kanté, averti sur l'action, en est à la conclusion. Modric cherche un partenaire dans le fond de la surface de réparation, trois duels aériens, deux de la tête et un du pied, sont gagnés par les Croates et le cuir revient dans les pieds de Perisic, à l'entrée de la surface. Il efface Kanté pied droit avant d'adresser une frappe du gauche tendue légèrement déviée par Varane. Hugo Lloris est battu.

France-Croatie : 1-1

Le point à la 20e minute : les Bleus sont devant ! Contre toute attente, et sur leur première occasion nette, les joueurs de Didier Deschamps ont ouvert le score sur un coup franc botté depuis le côté gauche par Griezmann, qui avait obtenu lui-même la faute après un contact avec Marcelo Brozovic (18e). 

À la lutte dans la surface de réparation, l'avant-centre de la Croatie, Mario Mandzukic, a sauté plus haut que tout le monde pour catapulter le ballon dans son propre but. C'est heureux pour les Bleus, et cruel pour les Croates, qui avaient dominé assez nettement ce début de rencontre. 

France-Croatie : 1-0

Le point à la 10e minute : Les Croates sont mieux entrés dans la rencontre et passent une bonne partie de leur temps dans la moitié de terrain française. 

Ils sont agressifs sur le porteur du ballon et ont déjà commis plusieurs fautes. Mais les joueurs de Zlatko Dalic n'ont pas réussi pour autant à se créer d'occasion nette, Mbappé s'interposant notamment devant Strinic, bien trouvé sur le côté gauche de la surface (8e).

Le point au coup d'envoi : les Bleus en bleu, la Croatie à damier. 

L'équipe de France joue en bleu de la tête aux pieds, tandis que la Croatie, qui avait évolué dans son maillot noir lors de ses trois premiers matches à élimination directe, retrouve son traditionnel maillot à damier roue et blanc. Les Croates donnent le coup d'envoi dans un stade Loujniki plutôt acquis à leur cause.

Philip Lahm, capitaine de l'équipe d'Allemagne tenante du titre, et la mannequin russe Natalia Vodianova ont apporté le trophée sur la pelouse :


Le point sur la cérémonie d'avant-match : Ronaldinho aux percussions. 

Cette finale est précédée d'une petite fête sur la pelouse du stade Loujniki. Et, surprise, au milieu des danseurs, un ancien Ballon d'Or, le Brésilien Ronaldinho, dont on sait qu'il a toujours eu le rythme dans la peau…

Le point sur l'historique : la France invaincue en cinq confrontations. 

La France et la Croatie se sont déjà affrontées à cinq reprises dans l'histoire, mais deux fois seulement en compétition. Évidemment, le premier affrontement reste le plus célèbre. Le 8 juillet 1998, les Bleus l'avaient emporté en demi-finales de "leur" Mondial grâce à un doublé de Lilian Thuram (2-1). L'autre match en compétition remonte au premier tour de l'Euro 2004 et les deux équipes s'étaient quittées sur un score de parité (2-2). Le dernier France-Croatie, en amical, en 2011, a également débouché sur un nul (0-0). Les deux autres matches amicaux, la France les a emportés : 3-0 en 1999 au Stade de France 2-0 à Zagreb.

Le point sur les compos : aucune surprise côté français. 

Didier Deschamps aligne son onze type, le même depuis le quart de finale contre l’Argentine (4-3), avec Varane-Umtiti en charnière centrale, Pavard et Hernandez sur les côtés de la défense, un milieu de récupérateurs Pogba-Kanté, derrière le trio Kylian Mbappé-Antoine Griezmann-Blaise Matuidi et le seul Olivier Giroud en pointe.

C'est également l'équipe attendue côté croate. Ivan Perisic, qui était incertain, est bien titulaire sur le côté gauche de l'attaque croate aux côtés de Mario Mandzukic et d'Ante Rebic. Sorti sur blessure face à l'Angleterre, Ivan Strinic est également aligné au poste de latéral gauche et sera donc en charge de surveiller Mbappé…


Le point sur l'avant-match : la France en quête d'une deuxième étoile. 

Poussive lors de la phase de poules, l'équipe de France est montée en puissance lors de la deuxième phase, éliminant successivement l'Argentine (4-3), l'Uruguay (2-0) et la Belgique (1-0), ce qui en fait la favorite pour obtenir ce soir une deuxième étoile, 20 ans après celle décrochée au Stade de France aux dépens du Brésil.

La trajectoire n'est pas la même pour la Croatie, impressionnante contre l'Argentine au premier tour (3-0), mais qui a souffert, ensuite, pour rejoindre la finale, avec trois prolongations contre le Danemark, la Russie et l'Angleterre. Mais l'équipe au damier a montré d'incroyables qualités physiques et morales.

Aucun commentaire