Breaking News

Les lutteurs interdits d’accès au stade LSS : La menace de Matar Ba à Luc Nicolaï

Le stade Léopold Sédar Senghor bientôt interdit aux lutteurs et pour cause, les dégâts notés à la fin du combat, le 31 mars dernier, qui a opposé Balla Gaye 2 à Gris Bordeaux.

A lire aussi: Lac 2 suspendu à 1 an pour ses propos durs contre les responsables du CNG

Le combat Balla-Gris a causé beaucoup de dégâts à l’infrastructure sportive, la plus grande du Sénégal.

Des barrières cassées, une partie des gradins et de la pelouse endommagée… entre autres, tels sont les constants, par huissier, effectués par les responsables de ladite structure, qui en ont informé le Cng qui a requis sa tutelle, le ministre des Sports, selon le Les Echos.

Ce qui n’a pas plu au patron du département des Sports, Matar Ba, qui, fervent défenseur de la lutte, lui a décerné une autorisation pour s’exprimer dans ce seul stade encore «capable» de recevoir les matches de l’équipe nationale de football.

Si, jusque-là, le cahier de charges était respecté des différents promoteurs à la lettre, ce n’est pas le cas pour Luc Nicolai qui, après son combat Balla-Gris, aura laissé des « casseroles » sur place.

Aujourd’hui le ministre des Sports exige que le promoteur répare tout ce qui était détérioré. Sinon, le stade Léopold Sédar Senghor sera privé aux lutteurs.

A lire aussi: Lutte : le drapeau du chef de l’État 2018 à Kolda, du 4 au 6 mai (CNG)

Aucun commentaire