Breaking News

RGPD : Ce que le Règlement général de protection des données va changer pour vous




Le point sur ce que va changer le Règlement général de protection des données (RPGD), qui va s'appliquer en France à partir du 25 mai 2018.

Il entrera en application en France le 25 mai 2018, et doit mieux protéger les données personnelles. 
Le Règlement général de protection des données (RPGD), voté en 2016 par l'Europe, est progressivement adopté par les différents pays de l'UE et permettra une harmonisation du droit européen. Quelles répercussions concrètes pour les internautes ?
Pour l'instant, il s'agit surtout d'un surcroît de courriels ou de fenêtres sur les réseaux sociaux (comme Facebook ou Twitter) qui demandent d'accepter de nouvelles conditions générales d'utilisation (CGU). 
Mais dans l'ombre, les entreprises présentes sur le numérique se préparent depuis des mois à l'entrée en vigueur du texte. Explications.

Un texte qui protège mieux les données personnelles sensibles

"La technologie a largement évolué depuis la loi informatique et libertés de 1978 qui prévaut en France"expliquait à Sciences et Avenir Me Olivier Haas, avocat spécialisé, en 2017. 
Le texte a ainsi été conçu pour mieux protéger les données sensibles, telles que par exemple les opinions politiques et philosophiques. En effet, le consentement de l'internaute sera désormais requis, si une société veut les collecter.
"Avec le RGPD, l'internaute doit être précisé, lors de la collecte de ses données, des caractéristiques et du fondement juridique du traitement envisagé, ainsi que de son droit d'accès (portabilité, droit à l'oubli...)", expliquait encore l'avocat spécialisé. 
Une démarche de transparence qui s'applique de bout en bout, puisque les éventuels prestataires extérieurs (sous-traitants) amenés à manipuler ces données doivent eux-aussi respecter de nouveaux principes de traçabilité pour assurer la sécurité des données (voir cette fiche de la CNIL).

Aucun commentaire